Macenta : Après une série de violences, le dénouement se profile enfin  

0
552

A Macenta, après plusieurs jours de manifestation des jeunes contre le mauvais état de la voie urbaine, ce lundi le maire de la commune urbaine a annoncé le déploiement de logistiques pour le lancement des travaux de bitumage de cette cité forestière située à plus de 800 kilomètres de la capitale.

« Des machines devant servir aux travaux de la voirie sont déjà arrivées  devant la mairie. Maintenant on attend juste l’arrivée des chargeurs pour qu’on puisse lancer les travaux », a confié  le maire Eneneo Guilavogui, a guineenews.

Information confirmée par un des responsables des jeunes protestataires au micro de guineenews : « effectivement ce matin, j’ai vu deux machines dont l’une venait d’être débarquée par un gros porteur devant la préfecture. Je ne sais pas maintenant si les travaux ont commencé parce que je ne suis pas en ville actuellement. J’ai quitté depuis 9h. On a demandé que les voies soient bitumées. Mais il ne faudrait pas qu’ils viennent mettre de la terre rouge. C’est le goudron qu’on demande et si cela n’est pas fait, les autorités n’ont qu’à s’attendre à d’autres problèmes. Parce que nous allons sortir encore dans la rue »,  avertit Pépé Guilavogui.

En réponse à l’inquiétude des jeunes, le maire rassure de nouveau en ces termes : « La voirie sera bitumée. On ne peut pas commencer le bitumage sans d’abord faire le reprofilage », a-t-il promis.