Macenta : il tue sa femme enceinte de 3 mois avant de se faire tuer par la population

mai 29, 2018 3:23
0

C’est une situation horrible qui s’est produite le week-end dernier dans le district de Boo, situé à 32 kilomètres de la sous-préfecture de Sérédou, préfecture de Macenta.

 En effet, selon nos informations, c’est une jeune dame en état de famille d’au moins trois mois qui a été tuée par son mari dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 mai dans cette localité.

Selon des témoignages, la jeune dame qui s’appelait Kouloubo a été tuée par son mari connu sous le pseudonyme ‘’Colonel’’ sans que personne ne se rende compte. Ce n’est que dans la matinée du samedi que le corps de la femme a été retrouvé par une dame qui réside à proximité de l’endroit où le corps a été déposé.

Joint au téléphone par la rédaction régionale de Guinéenews, le maire de Sérédou Kova Pivi est revenu sur le film des événements en ces termes : «C’est le samedi 26 mai à 9 heures que j’ai reçu deux envoyés du district pour m’informer que le jeune ‘’Colonel’’ aurait tué sa femme et que le corps a été déposé à côté d’une concession à Boo. Sur place, j’ai appelé le commandant de la gendarmerie de Sérédou pour le dépêcher sur les lieux avec un de mes conseillers et un agent de santé pour aller faire le constat sur le corps trouvé au village. Après le constat, le jeune ‘’Colonel’’ a été interpellé pour savoir les raisons qui lui ont poussé à commettre ce crime.»

Poursuivant, il dira que la population dans la foulée s’est révoltée et que c’est dans cette cacophonie que ‘’Colonel’’ a réussi à prendre la fuite avant d’être rattrapé et battu à mort.

«La population s’est soulevée et le jeune homme a pris la fuite. Dans cette fuite, il a été pourchassé jusqu’à la sortie du village et dans une forêt avant d’être intercepté par des jeunes qui l’ont battu à mort », précise le maire qui ajoute par ailleurs que les enquêtes et interpellations sont en cours pour déterminer les causes et auteurs de ce double crime.

Il faut rappeler que les deux victimes ‘’Colonel’’ et sa femme Kouloubo étaient une vingtaine d’années. Ils ont tous été inhumés dimanche 27 mai en laissant derrière eux, un enfant.

Face à la tension qui règne en ce moment entre les deux familles, les autorités locales continuent de sensibiliser les uns et les autres en attendant les résultats des enquêtes.