Madic « 100 frontière » déjà au TPI de Dixinn : voici ce qui est reproché à l’opposant  

1050

Mamady Condé, connu sur les réseaux sociaux avec le sobriquet de « Madic 100 frontière » sera à la barre ce lundi 18 janvier 2021 au tribunal de première instance de Dixinn.

Arrêté le 27 octobre 2020, ce militant de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) est arrivé au tribunal aux environs de 11h. Il est venu habillé en chemise blanche, pantalon et souliers noirs.

Le parquet de Dixinn le poursuit pour  » téléchargement, diffusion de messages, photos, dessins de nature racistes ou xénophobes, menaces, violences et injures par le biais d’un système informatique. »

Ces infractions sont mentionnées dans les articles 26 et 27 de la L2016/037/AN/28 juillet 2016 relative à la cyber sécurité et à la protection des données à caractère personnel.

Citoyen guinéo-canadien basé au Canada, Mamady Condé est revenu en Guinée à l’occasion de la campagne électorale de la présidentielle du 18 octobre 2020. Aux côtés de Cellou Dalein Diallo, le président de l’UFDG, il a sillonné quelques villes de l’intérieur du pays pendant cette campagne avant d’être arrêté 9 jours après la présidentielle.

Facebook Comments