Mairie de Kankan : cascade de mariages à l’état civil

mai 17, 2018 2:01
0

La veille du Ramadan est une période de prédilection de nombreuses familles musulmanes pour célébrer les mariages. A Kankan, cette tradition, non prescrite dans le Saint Coran, selon des islamologues, a connu un engouement exceptionnel cette année.

Selon la Secrétaire d’administration, officière déléguée de l’état-civil à la mairie de Kankan, environ 60 couples se sont présentés devant leur institution pendant cette veille du mois de Ramadan pour officier leurs mariages. Une statistique qui, à l’en croire, serait nettement en dessous des mariages célébrés hors état-civil à travers la ville.

« A la date du 14 mai, nous avons enregistré à l’état civil de la mairie, soixante mariages. Ce qui est largement en deçà des nombreux mariages célébrés à travers la ville pendant ce mois précédant le Ramadan », a indiqué Mme Doussou Kéita.

Pour ceux qui insinuent la peur des dépenses pour ne pas se présenter devant l’état civil, Doussou Kéita rassure que la signature des mariages à la mairie ne demande aucune dépense. « Ici, hormis la présence du couple, les deux témoins et le dossiers, nous n’avons aucune autres exigences », a-t-elle fait savoir.

La ville de Kankan a une fois de plus vibrée à la veille du Ramadan au rythme des mariages avec leurs cortèges de véhicules et de motos. Toute une chienlit qui rend la circulation routière impraticable aux autres usagers à plusieurs endroits de la ville. La devanture de la Maison des jeunes ‘’Batomba’’ réaménagée est devenue le passage obligé des mariés et leurs accompagnateurs pour des séances de photos au grand dam des autorités communales de Kankan.