Mairie de Kankan : le maire et les conseillers frondeurs enterrent la hache de guerre

0
250

Les conseillers municipaux de la commune urbaine de Kankan qui s’étaient retirés unanimement de la gestion de la mairie depuis près d’un mois pour dénoncer la gestion du maire Mory Kolofon Diakité qu’ils qualifiaient de ‘’dictatoriale et opaque’’, ont tous rentrés dans les rangs.

C’est la conséquence d’une négociation discrète menée il y a une semaine par les autorités administratives locales placées sous l’égide du gouverneur de région, le général Mohamed Gharé.

« Nous avons été appelés par le gouverneur de région Mohamed Gharé suite à un courrier qui lui été adressé au nom de tous les frondeurs par le deuxième Vice-maire, Salimou Tounkara. Une médiation a été engagée. Au cours de ces pourparlers, les points ont été mis sur les i. A l’issue de ces longues tractations, le maire est excusé et a promis qu’il n’y aurait plus d’exclusion ni de gestion opaque », nous a rapportés Lanciné Condé, le conseiller issu du bloc libéral (BL).

C’est le même son de cloche chez d’autres conseillers frondeurs ayant participé à ces négociations. « Je suis très content. Devant les conseillers et les médiateurs, le maire a présenté ses excuses… Donc, on espère désormais repartir sur de nouvelle base », s’est réjoui Alpha Kabiné Kaba, le représentant du PADES à la municipalité de Kankan.

Pour sa part, le maire Mory Kolofon Diakité qu’on a rencontré dans la matinée du vendredi, reconnait avoir accepté de faire des concessions pour travailler avec ses conseillers dissidents. « Il n’y a pas eu d’animosité. Nous nous sommes compris. Nous sommes d’accord de travailler tous ensemble », a déclaré avec ton plein d’humilité

Après avoir enterré la hache de guerre, le conseil communal de Kankan dont les activités étaient paralysées, entend se réunir dès ce samedi 4 avril, apprend-on des sources proches de la Mairie.