Maison Centrale de Conakry : empêché de rendre visite à Dr Faya, Fodé Oussou pique une colère noire

août 5, 2019 8:06

Après avoir dénoncé l’incarcération du président du Bloc Libéral (BL) Dr. Faya Millimono lors de la dernière assemblée générale de l’UFDG, Dr. Fodé Oussou Fofana, a tenté sans succès ce lundi 5 août de rendre visite au prévenu. Le vice-président de l’UFDG a été ainsi confronté au refus du régisseur de le laisser rencontrer le célèbre pensionnaire des geôles de Coronthie.  «Je suis allé pour voir Dr. Faya Milimono. Je pensais qu’étant député de la République, je méritais un minimum de considération. Mais très malheureusement, je me suis heurté à un comportement bizarre de la part du régisseur qui a demandé un permis de visite. C’est une honte pour celui qui a passé plus d’un demi-siècle dans un pays de droit, d’accepter dans son pays de mettre en prison un leader politique. Tout simplement parce qu’on s’est trompé de personne avant de présenter ses excuses. On empêche même des gens pour rendre visite à Dr. Faya.  D’ailleurs, quand Alpha Condé a été arrêté en Guinée, des gens ont vigoureusement condamné cette détention. De toutes les façons, le président de l’UFDG étant hors du pays, nous allons vite nous retrouver pour prendre des décisions qui s’imposent. Si nous nous laissons faire, demain, ils sont capables de mettre aux arrêts un autre opposant. C’est de cette façon qu’ils veulent tâter le terrain.  Je ne sais pas dans quel état se trouve mon frère Dr. Faya Milimono. S’ils avaient un respect pour le leader du BL, ils l’auraient mis à la garde-à-vue… », a s’est insurgé au téléphone de Guinéenews Dr. Fodé Oussou Fofana, le président du groupe parlementaire les libéraux.

Face à ce comportement du régisseur de la Maison Centrale de Conakry, Dr. Fodé Oussou Fofana a joint le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Mamadou Lamine Fofana. D’après lui, ce dernier a été très touché avant de lui présenter ses excuses tout en promettant qu’il prendra des dispositions : « le ministre de la Justice et Garde des Sceaux a regretté le comportement du régisseur de la Maison Centrale. Il m’a dit qu’il faut que les gens fassent attention. Il a dit que nous avons le droit de se rendre partout en Guinée. Il a dit que les autorités militaires et administratives doivent nous faciliter nos démarches. Il faut rappeler que le régisseur… ne sait pas souvent ce qu’il faut faire en pareille circonstance. Le ministre m’a dit qu’il va prendre des dispositions. Le ministre de la Justice est très modeste et pondéré. C’est son entourage qui a agi de la sorte. Nous l’avons côtoyé durant quatre ans à l’Assemblée nationale. C’est un grand facilitateur, je ne suis pas sûr qu’il soit d’accord sur ce qui est en train de passer.»          

A en croire Dr. Fodé Oussou, il y a eu des échanges téléphoniques entre lui et le ministre de la Justice le week-end dernier pendant qu’il était en route pour Kindia. « Quand j’ai eu au téléphone le ministre de la Justice pendant que j’étais en route pour Kindia, je lui ai dit que s’il a été réellement choqué dans son honneur, de faire libérer Dr. Faya. Parce qu’il ne mérite pas cette humiliation. Dr. Faya Milimono s’est juste trompé de nom. Ce n’est parce que l’attaque s’est passée en 2000 qu’on ne doit pas en parler. Les gens ont été tués à Guéckédou. Il y a eu l’attaque, il faut qu’on sache les gens qui sont impliqués dans cette affaire. Dr. Faya Milimono est de bonne foi parce que toutes les deux personnes s’appellent Mohamed Lamine Fofana. Il s’est juste trompé de nom. Si le ministre était Camara ou autres, on n’aurait dit qu’il a fait exprès », a-t-il tenté de dédouaner Dr Faya Millimono.