Maladie d’Ousmane Conté: son avocat menace de poursuivre les ‘’escrocs’’ qui collectent de l’argent en son nom

octobre 8, 2018 8:33
0

Tantôt donné pour mort sur les réseaux sociaux, tantôt présenté comme demandeur d’assistance pour son évacuation à l’étranger…  colonel Ousmane Conté, le fils de l’ancien président Lansana Conté est pourtant bien vivant et sa maladie n’est pas si grave pour demander une évacuation à l’étranger.

Ce sont en tout cas les propos de son avocat, Me Tafsir Barry, rencontré ce lundi dans les locaux d’un tribunal de Conakry. Selon l’avocat, les ressources d’Ousmane Conté lui suffisent pour se soigner. D’ailleurs, ajoute-t-il, Ousmane Conté a le soutien de ses parents et même du pouvoir d’Alpha Condé. «Je vous dis qu’il est pris en charge par le chef de l’Etat. Quand vous regardez sur son bulletin médical, il y est bien écrit : ‘’ PRG, c’est-à-dire Présidence de la République de Guinée ‘’, nous a indiqué l’avocat.

Me Tafsir Barry estime que tout le malheur actuel de son client serait parti d’une interview accordée à la radio Espace, le 4 octobre dernier. L’avocat estime que les propos de cette interview ont été mal saisis par certains citoyens. « Tant mieux si l’Etat apporte des aides supplémentaires à Ousmane. Parce que le plaisir n’est jamais suffisant… Mais, Ousmane n’a jamais lancé un SOS pour son évacuation », a dit Me Barry.

L’avocat est surtout choqué de constater qu’un « individu se promène actuellement de bureau en bureau pour demander de l’argent au nom d’Ousmane Conté ». L’avocat a annoncé qu’une plainte va être déposée à la DPJ (Direction de la Police Judiciaire) en vue de retrouver cette personne.

Me Tafsir met également en garde toutes les personnes « qui colportent les mauvaises nouvelles sur son client ». « Sur le fondement de l’article 363 du Code pénal, ces fausses nouvelles sont juste  une diffamation pure et simple… Il y a lieu de leur dire d’arrêter », a-t-il averti.

L’avocat a indiqué que les fausses nouvelles ont fait venir lundi matin une personnalité du pays à l’hôpital Sino-guinéenne. Celle-ci s’y serait rendue après avoir reçu un appel téléphonique lui demandant de l’argent de la part d’Ousmane Conté. «Ousmane lui a tout simplement dit qu’il n’a jamais demandé d’argent… d’ailleurs, ce n’est pas la première admission d’Ousmane Conté à l’hôpital Sino-guinéenne. Il s’y est toujours rendu à chaque fois qu’il s’est senti malade », a indiqué l’avocat.