Mali: l’Union Africaine condamne « toute tentative de changement anti-constitutionnel »

0
1145

A l’image de la Communauté économique des Etats de l’Afrique (CEDEAO), le président de la Commission de Union Africaine vient de condamner énergiquement l’arrestation du président malien, Ibrahim Boubacar Keita, du Premier Ministre, Dr Boubou Cissé et autres membres du gouvernement malien. Moussa Faki appelle à leur libération immédiate.

Il condamne aussi fermement toute tentative de changement anti constitutionnel et appelle les mutins à cesser tout recours à la violence et au respect des institutions républicaines.

Le président de la Commission de l’UA « appelle la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), les Nations Unies et toute la communauté internationale à conjuguer efficacement leurs efforts pour s’opposer à tout recours à la force pour la sortie de la crise politique au Mali. »

Ce mardi, des tirs ont été entendus aux camps de Kati et de la garde nationale. Cette mutinerie serait dirigée par des officiers de ce camp stratégique situé à une quinzaine de kilomètres de la capitale, Bamako.