« Malversations » à l’OGP: Paul Moussa a de nouveau un mois pour fournir ses preuves

0
476

A la demande des  avocats de la défense, le tribunal de première instance de Kaloum a de nouveau renvoyé le procès de l’ancien directeur de l’Office guinéen de publicité à un mois.  Le 17 octobre dernier, ce procès pour détournement de près de 40 milliards de francs guinéens avait été renvoyé à quinzaine pour permettre au prévenu de fournir ses preuves. Mais ce temps aura été finalement insuffisant pour Paul Moussa Diawara pour fournir les pièces justificatives qu’il dit détenir.

Paul Moussa Diawara et ses avocats entendent fournir des pièces justificatives pour contredire le rapport d’inspection versé au dossier et qui incrimine le prévenu. En octobre dernier, Me Salifou Béavogui, l’un des avocats de Paul Moussa Diawara, avait demandé au tribunal d’ordonner une expertise contradictoire par un expert indépendant des deux parties.

Une demande à laquelle la partie civile et le ministère public s’étaient opposés estimant que le rapport de l’inspection d’Etat est définitif et avait fait l’objet d’échanges contradictoires entre Paul Moussa Diawara et l’inspecteur d’Etat.

Pour sa part, le président audiencier avait demandé que Paul Moussa fournisse d’abord les pièces justificatives qu’il dit détenir. Après quoi, la décision d’ordonner ou pas une nouvelle expertise pourrait être prise.

La prochaine audience dans cette affaire est  prévue le 12 décembre prochain.