Malversations à l’ONG Etoile de Guinée : plus de 200 millions GNF des adhérents portés disparus

mai 16, 2019 11:45

L’information défraie la chronique dans la ville-carrefour de Mamou. Plus de 200 millions ont été détournés à l’ONG Étoiles de Guinée qui mobilise un millier de membres organisés en 84 groupements, a appris sur place la Rédaction locale de Guinéenews.

Contactée, Mme. Saliou Dian, la vice- présidente apporte des précisions :  » c’est un certain Thierno Issa Sow résident à la cité solidarité de Taouyah à Conakry qui est l’initiateur de cette ONG. Il soutient être à la base d’autres ONG pour aider les pauvres. Au début, on s’est retrouvé chez Mamadou Saliou Baldé, le président actuel de l’ONG où chacun a contribué à hauteur 15 000GNF. Après quelques jours, Thierno Issa est revenu avec Madame Aminta, la présidente nationales de Étoiles de Guinée et nous nous sommes dit beaucoup de choses. A la troisième rencontre, Thierno Issa est venu avec Sadou Diakité, le soi-disant le bailleur de fonds. Ce dernier nous a dit qu’on doit prendre le devant, l’aide viendra après. Il a été proposé de se constituer en groupement de 13 personnes. 84 groupements ont été formés. Chaque membre a contribué 250 000GNF. Sadou Diakité a donné un numéro Orange money où l’argent devait être versé. Une fois, le président a réclamé 5000GNF à chaque membre pour confectionner des bancs. Une proposition de versement de 10 000GNF pour la prise en charge des hôtes s’est ajoutée. Ces montants ont été collectés. Mamadou Saliou Baldé le président de l’antenne de Mamou récupérait souvent les montants versés avec la trésorière Hadja Dico arguant qu’il les déposait dans un compte. Il ne nous faisait aucun compte rendu. Puisque le temps perdure et les membres ne voient aucune aide venir, certains ont commencé à s’inquiéter. Les membres ont cessé de répondre aux réunions. Le bureau a été renouvelé à mon insu. J’ai appris que le président a encore réclamé 200 000GNF aux présents. L’argent aurait été envoyé sur le compte du bureau national à Kindia. Saïdou Diakité est porté disparu. Quant à Thierno Issa, il ne décroche plus nos appels.

C’est ainsi les membres de 4 groupements qui comptent en tout 84 adhérents ont porté plainte contre le président de l’ONG. »

Le président de l’ONG a été mis aux arrêts puis incarcéré à la prison civile de Mamou. Son complice est porté disparu. Ainsi, Guineenews© n’a pu les joindre pour connaître leurs versions des fait .

Les enquêtes se poursuivent, apprend-on.

Nous y reviendrons.