Mamadou Sylla à Alpha Condé : « il manque d’expérience et refuse d’écouter les gens »

0
456

Invité dans l’émission les ‘’Grandes Gueules’’ de ce jeudi 29 avril 2021, Elhadj Mamadou Sylla, Chef de file de l’opposition parlementaire, n’a pas manqué de titiller le président Alpha Condé qu’il qualifie d’« inexpérimenté » pour diriger un pays comme la Guinée.

« Quand je dis qu’il manque d’expérience… J’ai bien dit que quelqu’un qui n’a pas administré un quartier, si tu le prends et tu le mets à la tête d’un pays comme la Guinée, il n’y fera rien parce qu’il lui manque l’expérience nécessaire. J’ai dit qu’il manque d’expérience et aussi il refuse d’écouter les conseils des gens. Voilà le problème ! J’ai tourné dans tous les départements et dans la plupart des institutions, je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup de mémos qui sont rédigés et adressés au président de la République. Mais, il n’y a jamais eu de retour de sa part. C’est notre cas… Vous savez très bien que j’ai été lui remettre un mémo avec mon équipe. Depuis ce jour jusqu’à ce qu’on fasse un point de presse, il n’a jamais répondu, jamais appelé pour dire qu’il l’a reçu. C’est ce qui m’a fait le plus fâché », a-t-il gueulé chez nos confrères de Espace FM ce lundi 29 avril.

Alpha Condé, une déception pour Mamadou Sylla

« Vous savez, il ne faut pas personnaliser les choses. Par rapport à l’institution qu’est le chef de file de l’opposition… Je l’ai dit, je ne me bats pas pour moi-même, je me bats pour la loi de la République, pour le respect de ces lois. Donc en tant qu’entité, chef de file de l’opposition, je dis que je suis déçu. Parce que je devrais attendre un an pour qu’on puisse parler. Le problème qu’on a ici, c’est que le président qu’on a gère tout politiquement. Voilà le problème, il ne fait jamais du bien sans contrepartie. Vous savez, le politicien est très mauvais, il ne fait jamais de cadeau s’il n’y a pas d’intérêt. C’est cela la vérité. Aujourd’hui, quand quelqu’un dit : ‘’j’ai fait 40 ans de politique’’. Cela veut dire que tout ce qu’il fait, il y a toujours derrière un calcul. Il se dit si je donne ça, je gagne quoi politiquement ? Il me dit souvent que lui, il mange politique, il dort politique », a-t-il confié.