Mamadou Sylla sur la victoire l’UDG à Kindia : «tous les moyens sont bons pour y arriver»

octobre 17, 2018 12:44
0

Intervenant chez nos confrères de radio Espace, ce mercredi 17 octobre depuis Paris, sur l’élection de Mamadouba Bangoura à Kindia, El Hadj Mamadou Sylla, président de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) a expliqué que son parti n’a pas été créé pour l’UFDG ni pour le RPG, mais plutôt pour gagner.

 Répondant à ceux qui l’accusent d’avoir trahi l’UFDG avec laquelle il avait eu un accord d’alliance électoral, la réponse du président de l’UDG est sans ambages : « Quand on parle de trahison, je veux voir celui qui le dit face à moi. Je n’ai pas créé mon parti pour l’UFDG, pour le RPG ni pour d’autres partis. J’ai créé mon parti pour gagner. Et tous les moyens sont bons pour arriver ».

Mamadou Sylla a ajouté que personne, ni El hadj Cellou Dalein ni d’autre n’a fait des démarches auprès lui pour demander l’apport de son conseiller pour l’élection du maire à Kindia. « Et d’ailleurs, le jour où je suis arrivé ici, je me suis vu avec el hadj Cellou, on a fait deux heures de temps ensemble dans mon bureau à Dixinn devant témoin. Et je lui ai déclaré que mon conseiller est candidat à la mairie de Kindia. Il m’a dit, c’est normal, c’est la démocratie, il n’y a pas de problème. Et quand on a signé aussi le fameux accord, on était tous là. Et l’accord dit qu’on laissait la Mairie à l’opposition. Ça ne veut pas dire qu’on a laissé la place à l’UFDG. C’est là où les gens se trompent. Je ne peux pas me battre avec tout le monde, qu’on gagne et que quelqu’un dise que c’est pour lui. C’est même très grave. On ne peut pas gagner et toi tu dis que c’est toi seul qui as gagné. On est sorti contre eux et puis on a gagné, c’est tout », a précisé Mamadou Sylla.

Répondant également à ceux qui sous-estiment son parti, sa réponse est claire : « La stratégie en politique c’est très important. Je suis guerrier dans les affaires, tout le monde le sait. Quand je suis rentré en politique, les gens disaient hier que j’étais avec le RPG et que je ne vaux rien. C’est-à-dire l’UDG mon parti, ne vaut pas grande chose. Maintenant on s’est séparé avec l’UFDG et le RPG, vous avez vu aux communales, la première sortie ce qu’on a fait. Donc quand on dit que c’est un miracle, ça peut l’être, mais aujourd’hui, je dis que si vous calculez, je suis roi de la Basse Guinée, parce que j’ai gagné la plus grande commune de la Guinée et de la Basse Guinée. Donc aujourd’hui je suis roi en Basse Guinée », s’est-il vanté.

Sur la question de l’âge de Mamadouba Bangoura, le président de l’UDG a invité nos confrères à comparer l’âge de son candidat à celui du Président de la République.

Pour les prochaines élections législatives, le président de l’UDG promet des surprises de la part de son parti.