Paye Camara, président de la FEGUIHAND : « Cette fois-ci, il faut au moins aller en demi-finales »

0
306

Loué par le ministre en charge des Sports pour le travail qu’il effectue en faveur du handball guinéen, le  président de la fédération guinéenne de handball voudrait voir le travail se payer par une qualification à une phase finale de Coupe du monde. Mais la route du Mondial passe par Brazzaville où l’équipe nationale féminine qui  va prendre part à la CAN des Dames.

Ce mardi 27 novembre, après la remise du drapeau à la capitaine de l’équipe Djénaba Tandjan, le président de la FEGUIHAND a dans sa réaction exprimé l’ambition de l’équipe. Lisez plutôt l’essentiel de ses propos:

« Nous sommes dans notre logique de développement du handball guinéen. On veut aussi s’imposer dans la catégorie sénior comme on le fait dans les catégories inférieures. Cela fait maintenant la troisième qualification successive de la Guinée à une phase finale de la CAN sénior. Lors de nos deux dernières participations, on est allé à chaque fois jusqu’en quarts de finale. Il faut cette fois-ci aller très loin. C’est-à-dire,  se hisser au moins en demi-finales. En tout cas, notre objectif est de se qualifier à une phase finale de Coupe du monde. Et pour se qualifier, il faut être parmi les trois premiers de la CAN. Nous sommes prêts à atteindre cet objectif. Nous n’avons pas lésiné sur les moyens. Depuis une année, on se prépare régulièrement. On ne peut pas se lever un beau jour pour aller à la CAN. Il faut se préparer. Et cette préparation a commencé par des stages que l’équipe a effectués en Brest (France) et en Espagne… Il ne s’agit pas d’aller et de faire les figurant dans les compétitions. Notre travail de longue haleine entamé depuis 2011, devrait nous permettre d’aller de progrès en progrès. »