Mamou : 2 800 kg de chanvre indien incinérés

0
173
Les sous préfecture de Soya et Ourekaba sont devenues ces derniers mois une plaque tournante du trafic de drogue à Mamou. Cinq mois après l’incinération de 2000 kg de chanvre indien dans la préfecture, voilà une autre quantité de 2 800 kg qui vient d’être incinérée ce 10 avril 2021 au site habituel de Donkiwal à 8 kilomètres du centre ville.
« Cette quantité a été saisie grâce aux efforts conjugués des forces de défense et de sécurité. Cette quantité a fait l’objet de jugement au niveau du tribunal de première instance et on a pris une réquisition pour que Monsieur le Président du tribunal prenne une ordonnance pour procéder à l’incinération de cette drogue » indique Elhadj Sidiki Camara, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou.
Le Maire Elhadj Amadou Tidjane Diallo lance un appel aux jeunes  » nous disons à la population de collaborer pour traquer les trafiquants de drogue. Je demande aux jeunes d’abandonner la délinquance et d’aller à l’école où apprendre le métier. La drogue tue l’esprit et quand ça tue l’esprit, ça tue l’homme. Nous voulons que la vie de l’homme soit préservée car l’homme est un trésor« .
Selon les informations, cette drogue en provenance de la Sierra Leone était embarquée sur 11 motos. Arrivés à Kabadoula village situé à la frontière avec la Sierra Leone, les convoyeurs avaient stationné dans la brousse pour attendre les clients. C’est ainsi grâce à la collaboration des villageois, la sécurité a été informée de leur présence. A l’arrivée des agents, les dealers avaient déjà pris la fuite abandonnant les motos et les colis de chanvre indien sur les lieux.