Mamou : deux vice-maires et plusieurs citoyens arrêtés à Kégnéko

0
597

Plus d’un mois après le double scrutin du 22 mars, les arrestations dans les rangs de l’opposition se poursuivent à Mamou. Le dernier cas en date de ces rapts d’opposants anti-double scrutin vient de se produire  à Kégnéko, localité située à une cinquantaine de kilomètres  de Mamou, où  plusieurs interpellations viennent de se dérouler, avec dans le lot deux vices maires.

Selon une source proche du dossier, ces arrestations seraient liées aux événements qui ont perturbé le bon déroulement du double-scrutin à Kégnéko le 22 mars dernier où un jeune avait perdu la vie dans des violences. La victime avait été abattue par un agent des forces de sécurité.

Après avoir été auditionnés à la gendarmerie de Mamou, les personnes interpellées  ont été conduites en prison où ils attendraient leur procès.

On se souvient que le maire de Kégnéko, Boubacar Keita avait été arrêté et conduit en prison avant d’être jugé au tribunal de première instance de Mamou où il avait écopé d’une peine assortie de sursis et au paiement d’une amende.

On apprend aussi que depuis plusieurs jours, les responsables du FNDC à Mamou seraient introuvables. Aucune information relative à leur situation ne filtre.