Mamou: manifestation des élèves, les conducteurs de taxis motos attaqués

janvier 23, 2019 4:18

Depuis le lundi dernier, des élèves opposés à la tenue des compositions manifestent dans les rues de Mamou. Ce mercredi 23 janvier, troisième jour de manifestations, les élèves en colère après avoir échoué à déloger leurs camarades dans les lycées Doukouré, Cabral et Hafia se sont retournés contre les conducteurs de taxi motos, a-t-on constaté sur place.

Tout allait bien dans la matinée jusqu’à 10 heures, moment de la récréation, où certains élèves ont subitement attaqué les élèves du lycée Hafia qui se sont retranchés dans leurs classes. Les agresseurs ont continué vers le lycée Cabral à la sortie de la ville vers Conakry. Là, les forces étaient présentes. Des échanges de coups de pierre contre gaz lacrymogènes ont perturbé la circulation routière pour quelques minutes avant que les manifestants ne rebroussent chemin vers le lycée Doukouré, théâtre de vives échauffourées  la veille entre élèves et gendarmes. A ce niveau aussi, malgré les coups de pierre sur les toits des classes, les élèves ne sont pas sortis.

Les manifestants se sont alors tournés contre les conducteurs de taxi motos. Sur la rue commerciale, les manifestants commencèrent à retirer les clés des motos. Une altercation éclata  entre ces deux groupes.

A noter que depuis le depuis de ces manifestations, la direction préfectorale de l’éducation de Mamou refuse d’apporter des explications à la presse. Les réunions sont tenues dans la discrétion loin des regards des hommes de médias de la place. Plusieurs élèves sont arrêtés depuis lundi dernier.