Mamou: Un feu provoqué par des villageois consume la forêt de Soya depuis un mois

0
279

Un feu d’origine attribué aux villageois continue de ravager des hectares de forêt, dans la sous-préfecture de Soya, située à une vingtaine de kilomètres de la ville de Mamou. Pour le moment, ceux-ci tout  en rejetant la responsabilité de ces incendies,  tentent de venir à bout de ces flammes, en utilisant des moyens rudimentaires,  afin d’empêcher que leurs habitations ne soient consumées, a-t-on appris sur place.

Plusieurs personnes interrogées à Bantanworo affirment que le feu vient du sud, du côté de la frontière avec la Sierra Léone. « C’est depuis un mois que nous avons constaté la présence de ce feu sur les montagnes. Le feu vient de la Sierra Léone et a ravagé de passage des jachères. Nous surveillons de près l’évolution du feu »,  explique Mody Bayero, l’un des doyens de la localité.

Le chef cantonnement de Soya Alsény Diallo rejette lui cette version. «Ce sont les usagers qui ont mis le feu au bord de la route à Bantaworo. C’est ce feu qui a pris la forêt. Ce feu ne peut pas venir de la Sierra Léone, car il y a deux cours d’eau (Mamouwol et Kabawol) entre les deux pays », précise-t-il.

Ce vendredi 7 février aux environs de 18h, le feu était déjà à moins de 100 mètres de Soya centre, le chef-lieu de la sous-préfecture.

Impossible d’évaluer les dégâts causés pour le moment par ce feu de brousse, car aucun service ne s’y intéresse, depuis l’apparition de ce feu dans cette forêt qui est la troisième plus grande forêt à Mamou.