Mamy Diaby, ministre des Télécoms : « La Sotelgui a été dissoute »

0
1374

Décidément, la page Société des télécommunications de Guinée (Sotelgui) est désormais tournée. L’heure est maintenant de parler plutôt de Guinée Télécoms. Cette information a été fournie par le ministre des Postes et Télécommunications et de l’Economie numérique qui animait une conférence de presse ce lundi 21 janvier 2019.

Rappelé sur l’avenir de cette société étatique fermée il y a plusieurs années, Moustapha Mamy Diaby s’est montré plus catégorique : « La Sotelgui a été dissoute », a coupé court le conférencier. A l’en croire, une nouvelle société a été créée et qu’on appelle Guinée Télécoms, dont le directeur général a même été nommé.

 » Sur le plan juridique, la Sotelgui n’existe pas. Tous les anciens travailleurs de la Sotelgui ont été réglés conformément à la loi. Ils sont passés devant l’Inspection du Travail. Ils ont reçu leur droit conformément à la loi. Personne ne vous dira qu’il est travailleur de la Sotelgui. Il vous dira peut-être qu’il est ancien travailleur de la Sotelgui. Et il n’y a aucune relation conflictuelle entre l’Etat et ces travailleurs », a fait remarquer le ministre Diaby.

Dressant les caractéristiques de la nouvelle société dénommée Guinée Télécoms, le ministre des Postes et Télécommunications et de l’Economie numérique a laissé entendre qu’il s’agit là d’une entité numérique aux statuts nouveaux, aux réalités nouvelles et à un contrat de lancement tenant compte des réalités actuelles du marché.

« Il ne sert à rien de faire un lancement politique et de fermer en un mois. Il faut s’assurer que tous les ingrédients sont là pour que quand on lance, qu’on soit un concurrent sérieux devant les entreprises qui sont là, qui performent et qui affichent des résultats enviables par rapport à certains opérateurs de téléphonie », a-t-il conclu.