Mandiana : le bloc administratif reste fermé, les jeunes projettent une nouvelle marche le lundi 17 septembre

septembre 15, 2018 5:08
0

Après les émeutes anti promesses présidentielles non-tenues et qui ont fait un mort, des blessés et des dégâts, les jeunes de la préfecture de Mandiana, à l’issue d’une réunion, ont projeté une nouvelle marche pour ce lundi 17 septembre, a-t-on appris. Photo d’archives.

D’après leur porte-parole  Nouhan Bayo, quatre points ont été débattus au cours de leur réunion. Lisez plutôt ce qui a filtré la rencontre !

« Après notre réunion, quatre points ont été retenus. Le premier est que le siège de la préfecture reste fermé jusqu’à la satisfaction de nos revendications. Deuxièmement, nous voulons que la justice soit rendue pour identifier non seulement les militaires qui ont tiré sur les manifestants mais aussi, la personne qui a donné l’autorisation. Au troisième point, on demande de l’emploi pour les jeunes de Mandiana. Le quatrième et dernier point, porte sur la prochaine  marche qui est prévue pour le lundi 17 septembre. Elle va partir de Mandiana 1 jusqu’à Oudiala sur environ une distance de 3km et demi. Malgré ce cas de mort et des dégâts d’hier, les autorités continuent de faire toujours la sourde oreille…», a-t-il remarqué.

Il faut par ailleurs rappeler que toutes nos tentatives de joindre les autorités locales notamment le préfet pour prendre leurs réactions, jusqu’au moment où nous mettons en ligne cette dépêche, sont restées vaines.