Mandiana: pas de marche ce lundi, une délégation gouvernementale annoncée sur fond de paralysie de l’administration

septembre 17, 2018 11:05
0

Prévue ce lundi 17 septembre, la marche de «colère contre les promesses présidentielles non-tenues» des jeunes de Mandiana a été reportée pour le 24 septembre. C’est la conséquence d’une médiation des sages qui s’est tenue la veille. (Photo d’archives)

«Nous suspendons notre marche d’aujourd’hui pour le 24 septembre. Cela grâce à la médiation des sages», a confié à Guinéenews, Nouhan Bayo porte-parole des jeunes manifestants.

Cependant, Nouhan Bayo a fait savoir au bout du fil que cette suspension est conditionnée à l’arrêt total de l’administration préfectorale, de la gendarmerie ainsi que du commissariat. «Excepté de l’hôpital jusqu’à la relance effective des travaux à tous les niveaux», a-t-il précisé.

Poursuivant, M. Bayo a indiqué que le préfet Mohamed Cheick Diallo est  renvoyé de la préfecture jusqu’à nouvelle ordre. Avant d’annoncer qu’une équipe gouvernementale se rendra à Mandiana dans un bref délai. «Il faut que la justice soit rendue pour identifier et traduit les coupables du cas de mort et des blessés qu’il y a eues lors des dernières manifestations», a-t-il laissé entendre.

Il faut par ailleurs rappeler que les émeutes des jeunes de Mandiana le vendredi dernier  contre les promesses non tenues du chef de l’Etat, ont fait un mort, des blessés et d’importants dégâts matériels. Les jeunes de la commune urbaine de Mandiana, à l’issue d’une réunion, ont projeté une nouvelle marche pour ce lundi 17 septembre qui est finalement reportée pour ce 24 septembre.