Manférinya/Forécariah: une usine chinoise fermée par les services du colonel Tiégbioro  

mars 28, 2019 3:06

Les services spéciaux chargés de la lutte contre la drogue et le crime  organisé, en collaboration  avec le ministère du Commerce, ont procédé ce jeudi 28 mars à la fermeture d’une usine de fabrication de jus et d’eaux minérales, sise à  Mafèrinya, à environ une centaine de kilomètre de Conakry, dans la préfecture de Forécariah.

D’après l’inspecteur général du ministère du Commerce Mory Diallo, cette usine chinoise n’a aucun document légal de son département qui l’autorise à mettre ses produits sur le marché guinéen. Ladite usine produit du jus et des eaux minérales, a-t-il déclaré avant de préciser que la fermeture de cette unité n’est que le début d’une opération commence. « Il faut que le marché guinéen soit débarrassé des produits impropres à la consommation », a lancé Mory Diallo.

Par ailleurs interrogé sur place, un des travailleurs de cette unité industrielle confié qu’ils travaillent de 7 heures à 17 heures et avoir 20000 francs guinéens. «Nous travaillons sans aucune protection », a-t-il témoigné.

« Je ne suis pas contre la floraison des usines en Guinée. Mais il faut que les produits qu’ils déversent sur le marché soient de qualité. C’est  tout le sens de mon combat. Ce sont des femmes analphabètes qui sont utilisées dans  ces usines dans des conditions extrêmement dures. Sans aucune règle d’hygiène », a dénoncé le Secrétaire général des Services Spéciaux chargé de la lutte contre la drogue et le crime organisé, le Colonel Moussa Tiégboro Camara.

Nous y reviendrons.