Manif à Labé : Des élèves refusent de composer et perturbent les cours dans les écoles.

0
739

Après plus d’un mois sans cours dans la commune urbaine de Labé, les autorités locales de l’éducation auraient programmé des évaluations ce Lundi 17 février 2020. Une décision aussitôt décriée par des élèves qui réclament avant toute chose le retour des encadreurs dans les salles de classe, a constaté sur place la rédaction locale de Guinéenews.

Ainsi, des élèves sont très tôt descendus dans les rues pour se faire entendre face à ce qu’ils qualifient de décision unilatérale et inopportune.

Pour se faire, ils ont perturbé les cours dans des écoles publique et privée notamment le collège Konkola et le complexe Saint André pour ne citer que celles-ci. Des écoles dans lesquelles le climat était paisible depuis 08 heures du matin.

Muni de pancartes sur lesquelles ont peut lire ‘’pas de composition sans cours; gouvernement rendez-nous nos droits ; SLECG gérer vos camarades’’ ; les élèves semblent être décidés à défendre leur droit en empêchant toute activité scolaire avant le retour des choses à la normale dans la commune urbaine de Labé.

Déclenchée en début janvier 2020 par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) d’Aboubacar Soumah, la grève semblait mieux suivie dans la région administrative de Labé. Sauf que depuis la semaine dernière les cours commençaient à reprendre progressivement dans la quasi-totalité des écoles.

Une situation qui aurait certainement poussé les autorités de l’éducation à programmer les évaluations en cette semaine.

Pour l’instant aucune autorité de l’éducation n’a réagi sur le sujet au micro de la rédaction régionale de Guinéenews.

A suivre