Manif à Labé : des jeunes surexcités barricadent les axes du centre urbain

octobre 24, 2018 1:42
0

Suite aux événements survenus hier mardi à Conakry en marge de la manifestation projetée par l’opposition républicaine, une manifestation à laquelle le président de l’union des forces démocratique de Guinée (UFDG) dit avoir « échappé de justesse à une tentative d’assassinat sur sa personne », la fédération locale du parti a annoncé une journée ville morte ce mercredi à Labé.

Cette annonce du bureau fédéral de l’UFDG a été rendu public à travers un communiqué radio diffusé mardi soir sur les ondes des radios locales de Labé pour dit-il, protester contre la tentative d’assassinat d’El Hadj Cellou Dalein Diallo. Comme on pouvait s’attendre, des pneus brûlés ainsi que des barricades ont été constatés dans la matinée de ce mercredi 24 octobre 2018 dans plusieurs carrefours du centre urbain.

Par la suite, des manifestations ont éclaté aux environs de 11 heures dans plusieurs quartiers de la commune précisément à Daka, Mosquée et Kouroula pour ne citer que ceux-ci. Depuis, forces de sécurité et jeunes manifestants se livrent à une véritable intifada bloquant ainsi plusieurs axes routiers. Voulant braver le mot d’ordre de journée ville morte, des commerçants auraient été lapidés par les manifestants qui de passage, ont endommagé le véhicule d’un enseignant au quartier Konkola.

Au moment où nous publions cette dépêche, les forces de l’ordre peinaient toujours à ramener le calme dans la ville. Par ailleurs, il faudrait signaler qu’en plus du marché central, banques, assurances et station services situés au cœur de la ville sont tous fermés.

A suivre !