Manif anti-délestage à Kankan : un hymne à la gloire des indignés cartonne à Kankan

0
816

Le nouveau single de l’artiste Bakary Condé alias Beky Love, ex-sociétaire du groupe de rap « puissance mandingue », figure de proue des indignés contre les délestages de courant  Kankan, intitulé « pas courant pas dors »  cartonne dans la cité de Nabaya. Ce tube chanté comme un hymne à la gloire des indignés  commence déjà à défrayer la chronique dans la cité. Mais Béky Love n’en démord pas, comme il l’a confié à notre reporter.

« En tant qu’artiste,  je me suis dit qu’il fallait que j’étoffe notre combat par une touche particulière. C’est ainsi que j’ai décidé de faire cette chanson. Quand on sort pour manifester pacifiquement,  nous scandons à chaque fois ‘’Pas courant,  pas dors’’. Alors je m’en suis inspiré tout simplement, pour faire plaisir au public »,  a-t-il expliqué.

Dans cette chanson, il parle justement de cette grogne contre le manque de courant électrique qui fait rage dans toutes les cités de la Haute Guinée.

L’artiste s’adresse aux autorités du pays et rend particulièrement un vibrant hommage aux jeunes de la région qui militent depuis un (1) mois pour l’amélioration de la desserte de courant électrique à travers la construction d’un micro barrage hydroélectrique dans la province.

Poursuivant son intervention, le jeune artiste se positionne comme étant un lanceur d’alerte.« Nous nous battons pour le bonheur de nos parents,  de nos frères,  de sœurs. Bref pour le tout le monde.  Et ça depuis très longtemps. Moi j’ai toujours été dans cette dynamique-là.  Souvenez-vous de notre single avec Sékouba Bambino, intitulé ‘’Kankan so’’. J’ai dénoncé à l’époque,  le mauvais état de la maison des jeunes,  du stade régional et les années qui ont suivi il y eu des améliorations.  Je suis encore dans la même optique dans ce nouveau single. Je suis convaincu que nous allons arriver à des résultats probants contre ce manque de courant à Kankan »,  a-t-il assuré.

En vue d’en faire un symbole, l’artiste entend très prochainement contribuer davantage à travers son nouvel opus, à la galvanisation des troupes du « Mouvement citoyen pour l’électrification de la haute Guinée », dont il est  lui-même l’un des messagers.

C’est déjà noble de lutter pour obtenir l’amélioration de la desserte, mais la jeunesse de Kankan doit ouvrir les yeux, pour ne plus servir de faire valoir à des intérêts électoralistes.

Lire le morceau :