Manif du 12 février : Des échauffourées signalées à Wanindara

0
478

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a appelé ce mercredi à des manifestations de rue en vue de s’opposer aux élections législatives et au référendum constitutionnel du 1er mars 2020. A Wanindara des échauffourées ont éclaté entre des jeunes manifestants et des agents des forces de l’ordre.

Si dans les carrefours, comme l’ont demandé les leaders du front, il n’y a pas de mobilisation, à Wanindara, dans la commune de Ratoma, par contre, les jeunes ont commencé à en découdre avec  les forces de l’ordre. Depuis onze heures,  des jeunes gens retranchés dans le quartier, lancent des pierres sur des cibles qui ne sont autre que des policiers et des gendarmes, venus rétablir l’ordre.

Ces agents aussi réagissent avec les mêmes armes,  avec  des frondes et des lance-pierres dont ils disposent. A cela s’ajoute leurs couguars qui permettent de lancer des gaz lacrymogènes. Mais il arrive que  ces gaz soient  rejetés en leur direction par des jeunes téméraires. C’est pourquoi ils lancent les pierres comme les jeunes, pour répliquer.

Pendant ce temps, des véhicules circulent dans le secteur, ainsi que des motocyclistes, qui eux, prennent le soin de se couvrir la tête, pour ne pas recevoir une pierre.