Manif du 19 février : Forces de l’ordre et jeunes s’affrontent à Wanindara à « armes » égales

0
487
En ce premier jour de manifestation du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) au compte de la semaine en cours, les activités économiques sont fortement paralysées sur l’autoroute Le Prince, et la circulation est très timide.
Si dans les autres quartiers, notamment la Cimenterie, le carrefour T8 ou Sonfonia (T7), il n’y a aucun problème, le vrai combat s’opère à Wanindara marché. Là, les jeunes ont réussi à couper la circulation très tôt le matin en y brûlant des pneus.
Mais la police a pu rétablir ordre dans la circulation. Les jeunes, comme la semaine dernière, se sont retranchés dans le quartier et affrontent les policiers à l’aide des pierres.
A la place des gaz lacrymogènes, les forces de l’ordre utilisent les pierres aussi. Certains agents lancent ces pierres avec des outils comme les frondes et lance-pierres, et d’autres avec leurs propres mains.
Depuis plusieurs heures, les deux camps s’affrontent par jets de pierres. Chacun observe la pierre lancée afin de l’éviter.
Pour l’instant (11h26), il n’y a pas de blessé connu. Les policiers hésiteraient de lancer de gaz lacrymogènes actuellement parce que la direction du vent ne leur profitera pas. Le gaz retournera contre eux.