Manif du FNDC à Dalaba: Les détenus se font la belle après l’attaque de la prison civile

0
688

Après la trêve du week-end, les citoyens de Dalaba ont répondu à l’appel du FNDC ce mardi, pour une énième manifestation anti-troisième mandat qui a débouché à des échauffourées avec les forces de l’ordre,  se soldant par l’attaque de   la prison civile,  a-t-on appris sur place.

L’importante mobilisation des agents de la gendarmerie venus en renfort, n’a pas dissuadé les manifestants qui étaient  constitués des jeunes de la ville, appuyés par certains ressortissants  des sous-préfectures environnantes.

C’est tout ce monde  qui a pris d’assaut la prison civile, après s’être pris à la police et la justice, situées toutes dans le même périmètre.

Les détenus n’attendaient que ça pour s’évader. Ce qu’ils ont fait d’ailleurs.

Durant cette folle journée, des  arbres ont été abattus sur la route menant à la ville, pour bloquer la circulation.

Des boutiques, des conteneurs et magasins furent également  pillés par des individus, non encore identifiés, rapportent nos sources.

Du côté de Mitty, une sous-préfecture se trouvant à une vingtaine de kilomètres de la ville de Dalaba, on nous apprend que des jeunes manifestants ont bloqué le passage sur la route nationale, avant de chasser le sous-préfet, qui se serait réfugié  dans la brousse.

Hier lundi, une rencontre avait mobilisé autour des sages de Dalaba, des citoyens, afin  de  tirer les leçons des manifestations de la semaine dernière, en vue de prévenir d’éventuelles troubles.

Les citoyens avaient  réclamé avec instance, au cours de cette rencontre, le départ des 12 pickups de gendarmes déployés dans leur ville.

Pour l’heure, on nous informe que des tirs nourris sont entendus  cette nuit dans la ville.