Manif du FNDC à Labé : une deuxième victime vient d’être enregistrée

0
916

La tension ne faiblit toujours pas dans la commune urbaine de Labé en ce deuxième jour de manifestation du front national pour la défense de la constitution (FNDC) contre le changement constitutionnel. Ce mardi, aux environs de 13 heures, une deuxième victime est tombée sous des balles, et des soupçons se dirigent tout droit vers  les forces de défense et de sécurité, a constaté Guinéenews.

Alors que agents de maintien d’ordre et jeunes protestataires s’affrontent depuis le matin, Souleymane Sow, maçon de profession a reçu une balle sur le front. Il en est du coup décédé.

Le drame s’est produit aux environs de 13 heures entre la pharmacie Malisadio et le rond-point Hoggo M’bouro de Labé, où la tension reste toujours vive, selon un constat effectué sur place par votre quotidien électronique.

Par ailleurs, un autre jeune manifestant, pour l’instant, non identifié a reçu une balle à la bouche.

Heureusement pour lui, la balle aurait arraché juste quelques-unes de ses dents, pour ressortir de l’autre côté, tout en limitant les dégâts.

Il faut rappeler qu’aux dernières nouvelles, la première victime également tuée par balle lundi, n’a toujours pas été identifiée, alors que son corps gisait toujours dans la journée de ce mardi, à la morgue de l’hôpital régional.