Manif du FNDC à Mali : l’antenne locale opte pour une journée de « ville morte »

0
669
Suite à l’appel du front national pour la défense de la constitution (FNDC) à sortir massivement manifesté pour réclamer l’alternance politique en Guinée, les activités sont complètement moroses ce jeudi 05 mars 2020 au niveau du centre – ville de Mali. Le centre urbain affiche l’image d’une journée de « ville morte ».
Les protestataires contre une présidence à vie d’Alpha Condé ont paralysé les activités. Les boutiques et les magasins sont fermés. La circulation est très fluide, rapporte une source  depuis  Mali.
Joint au téléphone, le responsable de l’antenne locale du FNDC précise : « nous avons jugé nécessaire de nous faire entendre à Mali ici aujourd’hui par une journée de ville morte. Comme vous le savez, les gens sont très engagés ici contre un troisième mandat. Et compte tenu des violences enregistrées lors de la dernière marche, pour éviter les tentions, on a demandé à ce qu’il y ait une journée de paralysie des activités surtout économiques. C’est ce qui fut fait. Les activités sont complètement paralysées. Les commerces sont fermés. Les boutiques et les magasins sont cadenassés. L’appel a vraiment été entendu à Mali », explique Mamoudou Diallo avant d’ajouter : « actuellement nous sommes en train de voir quelle stratégie il faut adopter pour pouvoir bien nous organiset dans les manifestations « .
Faut il rappeler que lors de la précédente manifestation, des cas de violences ont été enregistrés à Mali. La voiture du préfet avait été caillassée.