Manif du FNDC ce mardi : le gouvernement dresse le bilan de mi-journée à Conakry et à l’intérieur

0
252

Conakry, le 21 janvier 2020 – L’appel du FNDC du Mardi 21 Janvier 2020 a été observé dans certaines localités de Conakry et de l’intérieur du pays avec l’érection de barricades, le déversement de l’huile de vidange sur les chaussées.

A Conakry, cet appel n’a pratiquement pas été suivi à Kaloum, Dixinn et Matam.

Cependant, dans la commune de Matoto et surtout de Ratoma, des loubards violents ont fait des irruptions à certains endroits pour déverser l’huile de vidange sur la chaussée, ériger des barricades, caillasser et incendier des véhicules.

Au petit Lac à Taouyah, des loubards se sont attaqués aux commerces, avant d’incendier deux véhicules appartenant aux tiers.

Aussitôt, la réplique des victimes a été immédiate ayant entrainée un début d’affrontement entre Loubards et Victimes de Pillage et de destruction de biens privés.

L’intervention des services de sécurité a calmé les ardeurs des uns et des autres.

A l’intérieur du pays, sur les trente-trois préfectures (33) quelques incidents ont été signalés à Gaoual, Télimélé, Fria, Dinguiraye, Coyah, Dalaba, Lélouma, Pita et Tougué.

A Dinguiraye, des loubards ont tenté en vain d’attaquer les locaux des forces de sécurité.

Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement