Manif du FNDC : deux morts à Conakry et Labé et 10 interpellations (communiqué actualisé)

0
125

Conakry, le 13 Janvier 2020 Au courant de l’après-midi du lundi 13 janvier 2020, une information faisant état de la mort d’un jeune à Labé a été diffusée et vient d’être confirmée par les autorités administratives de la ville. Cependant, il n’a pas été possible pour l’instant de déterminer avec exactitude les circonstances de la mort et l’identité de la victime.

Par contre, les informations selon lesquelles ce décès serait intervenu suite à un tir dont l’auteur serait un certain Ibrahima Sory Camara, Adjudant-Chef en service à la région de Gendarmerie de Labé, sont totalement infondées. En effet, l’intéressé s’est présenté ce matin à Conakry après être arrivé dans la nuit de dimanche à lundi en provenance de Labé pour assister à sa formation d’Officier de Police Judiciaire, vérification faite par sa hiérarchie.

Tout en sollicitant la contribution des véritables témoins des circonstances dans laquelle le décès est intervenu, le Ministère de la Sécurité invite les médias et les animateurs de réseaux sociaux à plus de prudence dans la diffusion des informations liées à des événements aussi graves et nécessitant des investigations sérieuses.

Le Ministère de la Sécurité et de la protection Civile présente ses condoléances à la famille de la victime et souhaite un prompt rétablissement aux blessés enregistrés aussi bien dans les rangs de forces de sécurité que parmi les paisibles citoyens.

 Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement