Manif du FNDC : Lélouma affiche l’image d’une ville fantôme

0
454

Depuis la matinée de ce mercredi 15 janvier 2020, le centre-ville de Lélouma ressemble à une ville fantôme. Les rues sont pratiquement vides. L’administration publique ainsi que les établissements scolaires sont fermés.

Les boutiques et magasins sont cadenassés. Tout est très calme. Le centre-ville et les ruelles qui y mènent sont déserts. On respire encore l’odeur des pneus brûlés la veille et les traces des barrages érigés sont encore visibles, a constaté sur place Guineenews.

Après donc deux journées très mouvementées et émaillée de violences, tout reste pour le moment très calme au niveau de la commune urbaine. Aucun mouvement de jeunes n’est constaté au moment où nous quittons les lieux aux environs de 16 heures.

Le renfort déployé cet après-midi à Lélouma, reste stationné au niveau du poste de police et de la gendarmerie. Des négociations pour une sortie de crise serait en vue.

Faut-il aussi rappeler que les véhicules des secrétaires généraux de la préfecture ont été caillassés dans la soirée d’hier. L’un des véhicules a été complètement calciné et la résidence du préfet a aussi été pris à partie par des jeunes et l’incendie a été de justesse évité.