Manif du FNDC:  Une grandiose mobilisation à Koundara

0
863

La préfecture de Koundara, à l’instar des nombreuses autres préfectures de la Guinée, a répondu ce lundi après-midi à l’appel lancé par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à manifester contre le projet d’un troisième mandat du président Alpha Condé.

Contrairement aux autres marches, celle de ce lundi 6 janvier a eu lieu dans l’après-midi et a drainé une foule compacte dans les rues de la cité de Badiar, à en croire un responsable de l’antenne locale du FNDC que la rédaction locale de Guinéenews basée à Lélouma a pu joindre au téléphone.

« L’appel à manifester du FNDC s’est très bien passé aujourd’hui du côté de Koundara. La marche a mobilisé assez de monde. C’est une mobilisation du jamais vu qu’on a assisté ce lundi à Badiar et nous sommes vraiment très fiers du déroulement de ladite marche. Tout s’est très bien passé », s’est félicité Mamadou Chérif Diallo.

Avant d’ajouter ceci : « vous savez, aujourd’hui, nous avons jugé nécessaire d’effectuer la marche dans l’après-midi contrairement aux marches antérieures. Et ça a vraiment été une réussite. Nous avons marché de la gare routière à l’ancienne gare en passant par le rond-point de Foulakounda, du nouveau marché et de-là, nous nous sommes rendus au poste de douane avant de prendre la route de la grande circulation qui mène à la place publique pour rallier notre point de départ. La marche s’est déroulée sans incident », s’est-il réjouit.

Durant tout le trajet, les marcheurs scandaient des slogans hostiles au pouvoir en place et auraient même souhaité le départ du gouvernement, rapporte Mamadou Chérif Diallo.

Sur la même lancée, Alimou Koundara Diallo renchérit : « la marche a très bien réussi. Il y a eu une forte mobilisation. C’est dû aussi à l’heure parce-que d’habitude on marche les matins mais cette fois-ci, on a marché dans l’après-midi à partir de 15 Heures au moment où tout le monde est libre, cela a fait qu’on a eu une très forte mobilisation. Vraiment, la mobilisation d’aujourd’hui, c’est une première. Elle a été très forte. C’est aussi dû à la détermination dans le combat. Les gens savent maintenant que le dernier virage est engagé et qu’Alpha Condé a décidé de passer outre tous les avertissements du FNDC par rapport à un troisième mandat », précise-t-il.