Manif du SLECG à Labé : les 16 enseignants arrêtés déférés à la prison (Syndicat)

0
457

On en sait un peu plus la situation des enseignants arrêtés en marge de  la manifestation du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG). L’on sait qu’elle réprimée ce jeudi 22 novembre 2018 par les forces de l’ordre à Labé. Le bilan des arrestations est monté de 9 à 16 enseignants. Après leur interpellation, ils ont été auditionnés puis déférés à la prison civile pour certains et la sûreté régionale pour d’autres, selon un responsable syndical joint au téléphone dans la soirée du jeudi par Guinéenews.

« Ils sont toujours détenus et on est en train de mener les démarches auprès du gouverneur de la région qui a promis de nous aider. Certains d’entre eux sont à la prison civile et d’autres au niveau de la sûreté. On m’a parlé de 16 enseignants arrêtés. Le gouverneur a promis de voir cela demain », a laissé entendre Mamadou Naiama Baldé, le secrétaire général du bureau local du SLECG de Labé au téléphone de Guinéenews.

Il faut rappeler que des enseignants en majorité des femmes ont été sauvagement bastonnés par les services de défense et de sécurité. Certains d’entre eux ont même été blessés.

A suivre !