Manif sociopolitiques: La reprise des activités de la Croix-Rouge guinéenne conditionnée 

0
411
Interrompues il y a quelques semaines en cause des conditions de sécurité jugées insuffisantes, les activités de la Croix-Rouge guinéenne ont repris la semaine dernière. C’est le président de l’institution qui l’annonce dans un message adressé à Guineenews.

La reprise qui est effective depuis le 27 février dernier, selon Youssouf Traoré, pour « porter assistance et secours aux éventuels blessés dans le strict respect des conditions et des termes  convenus lors de nos discussions du 25 au 26 février 2020 ».

Une reprise qui ne sera pas sans conditions car le message précise que « la Croix-Rouge Guinéenne évacuera vers les Structures sanitaires seulement et uniquement les blessés et cela quelle que soit la gravité des blessures ».

Ce n’est pas tout. « La Croix-Rouge Guinéenne ne touchera pas aux personnes décédés qui relèvent des procédures et de l’autorité de l’Etat guinéen conformément au Code de procédure pénale en son article 117, » ajoute-t-il.

Reste à savoir comment ces nouvelles mesures seront accueillies par le FNDC qui n’a  pas été tendre avec la Croix-Rouge qu’il accusait récemment de ne pas porter assistance aux victimes des violences politiques. Pendant que celle-ci avait interrompu ses activités du fait de l’insécurité…