Manifestation du FNDC : le commerce paralysé à Kindia ce mardi

0
582

A l’appel du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) la ville de Kindia est déserte ce mardi 21 janvier, a-t-on constaté sur place. Très tôt le matin, tous les grands carrefours du centre-ville ont été quadrillés par les forces de l’ordre afin d’empêcher tout regroupement de manifestants.

En plein cœur de la ville, toutes les boutiques et magasins situés tout autour des marchés étaient fermés  par leurs propriétaires par peur d’être attaqués ou vandalisés par des loubards. La circulation routière est très fluide. Ce qui, du coup, donne un aspect fantôme à la ville de Kindia ce mardi.

Hormis les activités commerciales, le secteur éducatif a été aussi victime de cette annonce du FNDC. Certaines concessions scolaires du centre-ville sont restées fermées, parce qu’il n’y avait pas d’enseignants.

Par ailleurs s’il n’y a pas eu pour le moment de regroupement des membres de FNDC, il faut rappeler qu’au niveau de certains quartiers comme Wondima, Sambaya et Gare, les forces de l’ordre et les jeunes manifestants se regardaient en chiens de faïence.