Manifestation politique : l’opposition annonce un nouvel itinéraire

0
1232
Photo d'archives

Apparemment, l’opposition républicaine n’est pas décidée à abandonner ses marches de protestation.  Des leaders de cette opposition se sont retrouvés ce lundi au QG de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) pour peaufiner un nouveau programme de manifestations à Conakry. Au sortir de leur réunion, ils ont annoncé une ville morte le mercredi 20 et une marche pacifique le jeudi 21 novembre 2018.

Mais depuis que les opposants ont commencé à faire des manifestations, c’est la première fois qu’ils projettent de marcher sur le tronçon Bambeto Wanindara, dans la commune de Ratoma.  Les marcheurs partiront cette fois du Rond-point Bambeto pour joindre Wanindara, point d’arrivée.

Selon le porte-parole du jour, Mohamed Lamine Kaba du parti Fidel, ils comptent ainsi transmettre aux militants de cette zone, des messages de sensibilisation et d’encouragement  « en leur demandant de mener la lutte tout en respectant  certaines valeurs républicaines que nous avons en partage ».

Dans son compte rendu, M. Kaba Mohamed Lamine a déploré les morts d’hommes qu’ils ont enregistrées et regrettées les violences  exercées sur la population guinéenne par les forces de maintien d’ordre. Il a également fustigé  la bastonnade vendredi dernier du militaire par des jeunes de la route Le Prince.

La réunion de l’opposition s’est déroulée ce lundi en l’absence du chef de file de l’opposition, en séjour à l’tranger. Plusieurs autres bonnets représentatifs de cette opposition manquaient également à ce rendez-vous.