Manifs à répétition en Guinée : le Premier ministre Kassory met les points sur les «i»

juillet 24, 2018 4:51
0

Pendant que le Directeur national des Compagnies Mobiles d’Intervention et de Sécurité (CMIS) et ses hommes tentaient d’empêcher le lundi une manifestation contre la hausse du prix du carburant, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana était monté au créneau pour fustiger les marches et journées ‘’ville morte’’ que connait le pays.  C’était lors d’une audience des militants du parti au pouvoir, relayée par la télévision d’Etat.

S’adressant aux émissaires du RPG venus de Kankan, le Premier ministre a déclaré que l’ordre public est l’une des priorités de son gouvernement. «Je le dis et je le répète, entre la loi, l’ordre public et la sécurité des citoyens, je choisis l’ordre public sans lequel rien ne peut être fait. La démocratie a ses obligations, ses principes mais, elle a ses devoirs aussi », fait remarquer Kassory Fofana.

Il a en outre fustigé les manifestations politiques et sociales qui sont légion dans le pays d’Alpha Condé.  «Au nom de quoi les partis politiques, la société civile et des syndicats peuvent prendre en otage tout un pays. Lundi grève, mardi ville morte, mercredi marche. Montrez-moi un pays au monde où ça fonctionne comme ça. Ce pays n’existe pas », s’est-il indigné.

Pour Kassory Fofana,  ces mouvements de protestations sont organisés dans le seul but d’empêcher le chef de l’Etat de développer le pays. «Le professeur Alpha Condé a sorti la Guinée de l’ombre, il veut en faire un bisou, on doit l’en empêcher…», a-t-il fait savoir.