Manifs contre le référendum constitutionnel : Cet appel des femmes du FNDC…

0
422

En prélude aux manifestations du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) prévues pour les 12 et 13 février,  manifestations contre le référendum constitutionnel du 1er mars, les femmes du FNDC ont animé une conférence de presse pour dénoncer les exactions des forces de l’ordre et appeler à la mobilisation.

Dans son intervention, la porte-parole des femmes, Hadja Maimouna Diallo a affirmé qu’elles ne cesseront jamais de dénoncer les exactions des forces de l’ordre de paisibles citoyens.

«Nous, les femmes de Guinée, nous ne serons jamais fatiguées quand il s’agit de dénoncer les pertes en vie humaine que les forces de défense et de sécurité continuent d’infliger à notre peuple. Au fil des manifestations politiques et sociales, des centaines de morts s’accumulent sans la moindre enquête, a fortiori, sans le moindre jugement. Face à cette banalisation de la vie humaine, nous ne cesserons de protester, de dénoncer, de manifester et d’exiger que justice soit faite afin que les parents des victimes puissent faire leur deuil. »

Face à ces violations des droits de l’homme, les femmes du FNDC demandent à leurs sœurs de se mobiliser lors des manifestations des 12 et 13 février 2020.

« Nous demandons à toutes les femmes de Guinée de rester mobilisées pour continuer le combat. Nous appelons toutes les femmes à sortir massivement demain mercredi et le jeudi pour participer activement à la manifestation du FNDC conformément au programme indiqué. »