Manifs de l’UFDG : dans l’indifférence du mot d’ordre, Kaloum tourne à la normale

0
348

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée ( UFDG )  et ses alliés, réunis au sein de l’Alliance Nationale pour l’Alternance Démocratique (ANAD) a appelé à une ‘’manifestation pacifique’’ ce mercredi 25 novembre dans tout le pays pour exiger la libération des opposants « illégalement » détenus.

A Conakry, cet appel ne semble pas avoir été entendu. Car, aucune manifestation n’a été constatée dans la capitale guinéenne, particulièrement à Kaloum, le centre administratif et des affaires par excellence, a constaté sur place Guinéenews.

Vers midi, la circulation était du moins fluide que d’habitude. Les populations, plutôt préoccupées par la recherche de son quotidien surtout à la veille de la rentrée des classes, vaquaient tranquillement à leurs affaires. Et tout sous le regard vigilant des forces de sécurité postées par endroits. En dehors des bureaux de l’administration, et les prestations, les stations-service ainsi que le principal marché de la commune, le marché Niger fonctionnent à leur rythme habituel.