Manifs du FNDC à Lélouma : des activités paralysées (11 heures)

0
468

Contrairement à la semaine dernière, l’appel à manifester lancé par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) connaît une faible mobilisation ce matin au niveau de la commune urbaine de Lélouma. Tel est le constat fait par la rédaction locale de Guinéenews© aux environs de 11 heures. Néanmoins, les activités restent paralysées. Le commerce fermé et la circulation très fluide.

Par ailleurs, des enfants accompagnés de certains jeunes opposants à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé ont érigé des barrages et sont en train de brûler des pneus. Interpellé par rapport à cet état de fait, un responsable locale du FNDC tente d’apporter des précisions. « C’est vrai qu‘on a appelé à une marche pacifique mais pour qu’il y ait un engouement par rapport à la mobilisation, il faut parfois créer de l’ambiance. Ériger des barrages, brûler des pneus pour alerter tout le monde. C’est ce qui fut fait ce matin », explique Mamadou Diouldé Diallo.

Revenant sur la faible mobilisation, Diouldé Diallo déplore la situation avant de se réjouir du comportement de la chambre préfectorale de commerce pour son soutien au mouvement. Et selon toujours cet opposant à un éventuel troisième mandat, le combat du FNDC, doit être le combat de tous. Car toujours selon lui, il s’agit de la constitution de notre nation. Par ailleurs, souligne Diouldé Diallo, parfois il faut reculer pour mieux sauter pour justifier la faible mobilisation d’aujourd’hui.