Manifs du FNDC à Mamou: les activités fortement paralysées

0
714
Manifs, Barricades, Mamou, vide, desert
Suite à l’appel du Front national pour la défense de la démocratie (FNDC) à manifester contre toute modification de la Constitution, les jeunes de Mamou ont commencé tôt ce lundi 14 octobre à barricader certains artères de la commune urbaine. Cailloux, troncs d’arbres, huile de moteur, pneus étaient, entre autres, moyens qu’ils utilisent pour ériger des barricades, a-t-on constaté sur place.
La rédaction locale de Guinéenews a fait le tour de la ville pour toucher du doigt la situation qui y règne.
Dans les quartier Petel, M’Balia, Loppè, Horé Fello, Madina Scierie, les jeunes règnent en maîtres sur les lieux malgré les interventions des unités de la police et de la gendarmerie mobilisées pour maintenir l’ordre.
Les manifestants par endroits ont versé de l’huile sur la chaussée entraînant parfois des accidents. C’est le cas à M’Balia où un véhicule de transport public s’est renversé avec ses passagers. Les blessés ont été conduits à l’hôpital, apprend on.
A Loppè et Madina Scierie, c’est le face-à-face entre les jeunes et les agents de la sécurité qui répondent aux jets de pierres par des gaz lacrymogènes.
Toujours à Loppè, des familles ont été victimes d’abus des agents de la sécurité qui, selon des témoins, ont menacé et proféré des injures en donnant des coups de pieds aux objets.
A Horé Fello, des pneus sont brûlés sur la route nationale Mamou-Kindia.
Plusieurs services de la ville de Mamou sont paralysés: les banques, boutiques et magasins sont fermés, le grand marché fermé, le transport sont au ralenti,… Seul le marché des condiments reste ouvert.