Manifs du fndc ce 27 février : timide circulation à Cosa, paralysie presque totale à Bambeto

0
698

Les manifestations générales du front national pour la défense de la constitution en vue d’empêcher les élections du dimanche prochain sont presqu’à limage de la résistance active de ces dernières semaines. Avec une psychose plus palpable, du moins dans la zone de Bambeto et Cosa.

C’est une matinée très calme, voire trop calme qu’il a été donnée à Guineenews
de constater entre Simbaya et Kipé, via les ronds-points de Cosa et Bambeto sur l’autoroute le prince.

Aucun incident n’est à signaler dans cette partie habituellement chaude pde Conakry pour l’instant. Les quelques usagers (taxis et privés) qui y circulent sont très peu à Cosa par exemple. Les stations-service servent plus d’abris à des badauds qu’à vendre du carburant… Même les bras cafés bondés de monde en pareilles circonstances sont fermés.

Les véhicules de la police et de la gendarmerie stationnés au niveau des carrefours sont très présents dans la circulation routière également…

A Bambeto c’est presque la même situation. Sauf que là, la chaussée est quasi-deserte, avec une paralysie presque totale de la circulation. Entre Cosa et Bambeto, tout comme aux environs des deux ronds-points, les boutiques et magasins sont complètement fermés.

Pour rappel, ce jeudi marque le début des manifestations générales sans arrêt à l’appel du front national pour la défense de la constitution (FNDC), y compris le dimanche, jour du double scrutin que les anti-troisième mandat jurent d’empêcher.