Manifs du FNDC en vue : Sidya Touré instruit à ses militants de « rester mobilisés »

0
153

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) a officié l’assemblée générale hebdomadaire de son parti ce samedi 12 octobre. Une rencontre au cours de laquelle Sidya Touré a invité les siens à se préparer à prendre part à la série de manifestations projetées par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) à partir de ce lundi 14 octobre. Et ce, sur l’ensemble du territoire national.

D’entrée, l’ancien Premier ministre s’est insurgé contre « la tentative d’intimidation » dont se servent les pouvoirs publics en arrêtant certains membres du Front pour étouffer les manifestations en vue.

« On a arrêté Abdourahamane Sanoh, Sékou Koundouno et autres. Mais on ne va pas changer notre programme, quelque soit ce qui se passe. Nous, leaders de l’opposition, qu’on soit bloqués ou arrêtés, à partir du lundi, le peuple de Guinée doit manifester », a indiqué Sidya Touré.

Pour le leader de l’UFR, rien ne devrait empêcher la tenue de ces manifestations qui seront continuelles, même pas la pluie. D’où son invite à ses militants à être mobilisés et à ne point céder aux intimidations, même s’il raconte que lui, Sidya, sera « tué » et Cellou Dalein, « assassiné ».

« Mais ne vous laissez pas intimider. On a arrêté des gens. Tout le monde sait que ces genres de choses peuvent arriver, parce que nous ne sommes plus dans un Etat de droit », a-t-il condamné.