Manifs du FNDC : les jeunes règnent en maîtres absolus sur la T1

0
170

La transversale numéro 1, de Koundébounyi-Hamdallaye est complètement paralysée par les jeunes manifestants qui y brûlent des pneus sur la chaussée non loin des rails.

L’huile de vidange, les pierres et les traces des bris des vitres, c’est le triste décor que présente ce axe routier après la dispersion des militants du FNDC qui voulaient se frayer un chemin au niveau de l’échangeur à Dabondy pour continuer leur marche sur l’autoroute Fidel Castro.
A l’instant, pas de heurts signalés. Les forces de l’ordre sont quasiment absentes sur les lieux jusqu’au moment où nous mettons cette dépêche en ligne (15h 00 ).