Manifs du FNDC : plusieurs PA saccagés, au moins un mort et des blessés signalés à Ratoma

0
158

Des violents affrontements ont été enregistrés à Conakry  ce 14 octobre lors des manifestations du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC). Des jeunes ont érigé des barricades le long de l’autoroute Le Prince. A chaque fois, les forces de l’ordre passent pour disperser les jeunes à l’aide des gaz lacrymogènes.

Par endroits, notamment à Wanindara et Sonfonio, des balles réelles ont été tirées, faisant plusieurs victimes. Certaines sources font état d’au moins un cas de mort à Wanindara et des blessés ainsi que des arrestations.

Les points d’appui (PA) installés au lendemain des proclamations des résultats des élections législatives tenues le 4 février 2018 ont subi la colère des manifestants. Les PA de Koloma, Wanindara, Dar-es-Salam, Gnariwada à Hamdallaye, ont été mis à sac. Des boucliers de protection se sont retrouvés entre les mains des jeunes manifestants, car abandonnés par ceux qui les détenaient pour se sauver.

Lire vidéo: