Mankountan-Boffa : Bigori frappé par une pénurie d’eau potable

janvier 23, 2019 9:20

Le manque d’eau potable est devenu chronique à Bigori, un des districts de la commune rurale de Mankountan située dans la préfecture de Boffa. Cette localité à vocation agro-pastorale pratique aussi le petit commerce. Image d’archives.

Actuellement, ses citoyens  font trois kilomètres pour se procurer  de l’eau potable sur un point de forage.  Mme Bangoura Djianatie, une femme de Bigori confie la peine de sa localité à guineenews.org : «  la panne de notre forage nous cause beaucoup le problèmes  d’eau potable. On a tout fait. Nous sommes même allés à la commune rurale pour exposer ce problème au nouveau du maire pour que les autorités puissent nous aider à creuser un puits amélioré. Depuis presque trois ans,  aucune goutte d’eau n’a suinté de notre seul et unique forage à cause de sa panne ».

En cette  saison sèche, les villageois creusent des puits artisanaux pour se procurer  de l’eau. Mais, la plupart de ces puits tarissent et les citoyens ont du mal à avoir de l’eau potable. Aujourd’hui, trouver à boire est devenu un véritable parcours du combattant.

Interrogé par notre rédaction, le maire de la commune rurale de Mankountan, Elhadj Mamadouba Camara dira : « l’eau que les citoyens consomment est exposée aux aléas de la nature. Nos puits artisanaux qui sont là ne bénéficient d’aucun traitement approprié et sont souvent à ciel ouvert sans protection. Ceci peut entrainer plusieurs maladies d’origine hydrique telles le choléra et la dysenterie. Nous avons tout le temps parlé à la préfecture et aux ressortissants de nous venir en aide. Nous, on vient d’être installé et nous n’avons trouvé rien dans la caisse de la commune ».