Manque de courant à Kankan: Le grand imam dit ses vérités aux ressortissants de la localité

0
783
Une cérémonie de lecture du Saint Coran s’est tenue dans l’enceinte de la grande mosquée de Kankan ce vendredi 10 juillet 2020.  Elle a été organisée par les autorités coutumières et religieuses en relation avec les responsables administratifs et territoriaux, pour dit–ton- le renfoncement de la paix et de la quiétude sociale entre la notabilité et la jeunesse qui milite pour une amélioration du  niveau de la desserte électrique dans la ville.
Après la lecture du Saint Coran et les bénédictions qui s’en ont suivies, le grand imam de Kankan a pris la parole.  Dans son intervention, Karamô Bangaly Kaba, après avoir remercié les cadres de la Haute Guinée pour leurs diverses contributions pour la réussite de cette cérémonie, n’a pas manqué aussi de les sermonner.
Dans son viseur, le ministres de la Défense, le Dr Mohamed Diané et celui de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Bouréma Condé. D’abord, il les a remerciés « pour les trois (3 ) boeufs [qu’ils ont]  achetés et les fortes sommes d’argent  envoyées pour cette cérémonie. Mais il faut que les fils de cette région qui sont dans le gouvernement  comprennent que ce n’est pas ce qu’on attend d’eux. Les Bourema Condé, Mohamed Diané et autres, ce sont eux qui doivent amener le président de la République à réaliser des infrastructures comme un barrage hydroélectrique ici. Mais malheureusement nous constatons qu’aucun fils de de cette région n’est dans cette dynamique-là. C’est dommage. La jeunesse réclame seulement que le courant« , a-t-il martelé.
Pour sa part, Sadou Keita, le gouverneur de la région administrative de Kankan, dans sa réaction, a demandé aux jeunes de continuer à réclamer pacifiquement leur droit.
A signaler que cette cérémonie s’est tenue sans le groupe de jeunes qui militent pour l’électrification de la Haute Guinée.