Manque d’eau potable à Baguinet – Fria : La population exposée aux maladies hydriques

avril 11, 2018 11:26
0

Située à une vingtaine de kilomètres de la ville de Fria, la sous-préfecture de Baguinet, grâce à son marché hebdomadaire, est un lieu d’intenses échanges commerciaux.

Avec plus de 13.000 habitants, la sous-préfecture est confrontée à un manque criard d’eau potable.

Sur 30 forages installés dans les 8 districts, seuls trois sont opérationnels, 23 sont en panne et 4 ont été volés. Raison pour laquelle, la population consomme de l’eau de puits et des sources non aménagés’es, les exposant ainsi à la diarrhée et d’autres maladies hydriques.

Face à cette situation, les autorités et les populations ne ratent aucune occasion pour attirer l’attention du gouvernement sur ce problème.

« Nous demandons à nos supérieurs hiérarchiques de nous venir en aide. Nous avons assez de problèmes à Baguinet mais le problème d’eau est majeur ! Nous buvons de l’eau des marigots avec tous les risques sur notre santé, nous avons besoin de forages », lance le sous-préfet Billo Barry.

Les femmes et les enfants sont les principales victimes de ce manque de conduite d’eau potable. Ce sont eux qui parcourent des kilomètres pour s’approvisionner dans un marigot et cela n’est pas sans conséquence sur la scolarisation des enfants qui, au lieu d’aller à l’école, vont à la recherche de l’or bleu, indispensable à la vie.

La situation est telle que les autorités à tous les niveaux doivent se pencher sur la problématique, la réparation et l’entretien des forages existants, estiment les observateurs.