Marche de l’opposition républicaine: un jeune de 18 ans tué à Cosa

octobre 24, 2018 11:02
0

La marche de l’opposition républicaine organisée le mardi 23 octobre à Conakry s’est encore soldée par la perte d’un jeune de 18 ans, originaire de la préfecture de Gaoual. Mamadou Samba Diallo a reçu « une balle sur le flanc gauche » dans l’après-midi du mardi, selon son oncle joint au téléphone par Guineenews.

Il sera ensuite admis, selon son oncle Cellou Diallo, à la clinique du Dr Taïbata, sise à Cosa où il rendra l’âme en début de soirée.

Selon lui, le corps de Mamadou Samba Diallo est actuellement à la morgue du CHU Ignace en attendant que l’on fasse l’autopsie.

Pour l’oncle du défunt Samba Diallo, citant des témoins, affirment que ce sont des éléments de la gendarmerie qui auraient tiré sur lui.

Mamadou Samba Diallo était un plombier. Désormais, il allonge la liste des victimes du régime de Conakry à quatre-vingt-dix-sept morts. Et ce, depuis le 3 avril 2011.

Mardi soir, au journal télévisé de la RTG, les forces de sécurité ont annoncé l’arrestation de plusieurs citoyens pour « attroupement illégal ».

Pour ce qui est des tirs sur le véhicule du chef de file de l’opposition, la police invite l’opposition républicaine à ouvrir une enquête indépendante pour situer les responsabilités tout en rejetant au passage toutes les accusations de cette dernière.

Malgré tout, l’opposition républicaine promet de continuer les manifestations pour empêcher l’installation « d’une nouvelle dictature en Guinée ».